RéCiF | Accueil
RéCiF | Débats d'idées
RéCiF | Les banques
RéCiF | Les entreprises
RéCiF | L'Europe
RéCiF | La finance
RéCiF | Fiches de lecture
RéCiF | En bref
RéCiF | La bibliothèque
RéCiF | Rendez-vous passés
RéCiF | Lexique A-D
RéCiF | Lexique D-F
RéCiF | Lexique M -Q
RéCiF | Lexique O - Q
RéCiF | Lexique P
RéCiF | Lexique T-Z

RéCiF | Rendez-vous à venir
RéCiF | Alain Deneault: Les paradis fiscaux et la corruption des états de droits
RéCiF | Alain Deneault: Les paradis fiscaux et la corruption des états de droits
RéCiF | Dominique Plihon Traité transatlantique
RéCiF | Dominique Plihon Traité transatlantique
RéCiF | Gilles Raveaud. Les alternatives au libéralisme existent !
RéCiF | Gilles Raveaud. Les alternatives au libéralisme existent !
RéCiF | Gilles Raveaud. Les alternatives au libéralisme existent !
RéCiF | Christophe Ramaux. Comment sortir enfin de la crise
RéCiF | Christophe Ramaux. Comment sortir enfin de la crise
RéCiF | Christophe Ramaux. Comment sortir enfin de la crise
RéCiF | La bibliothèque
RéCiF | La financiarisation de l'économie
RéCiF | La financiarisation de l'économie
RéCiF | Les entreprises et leurs cours de Bourse
RéCiF | Les entreprises et leurs cours de Bourse
RéCiF | Boîte de Pandore
RéCiF | Rendez-vous à venir
RéCiF | Boîte de Pandore

Accueil
Nos invités

Alain

DENEAULT

Les paradis fiscaux

et la corruption des

États de droit

lire

« Le problème avec les paradis fiscaux, c’est qu’on continue d’en parler avec les termes convenant à l’économie réelle. »


Philosophe de formation, Alain Deneault revient dans cette intervention publique sur les termes auxquels on recourt d’ordinaire pour aborder le problème des paradis fiscaux, pour enfin les présenter comme une série de « législations de complaisance » appartenant à un régime de souveraineté politique spécifique.

Dominique

PLIHON

Dominique PLIHON décrypte

le traité transatlantique

Le retour de l’AMI...

Souvenez-vous, en 1997 nous apprenions qu’il se tramait dans la plus grande discrétion à l’OCDE un accord de libre-échange scandaleux, l’AMI (accord multilatéral sur l’investissement).Le voici qui revient de plus belle, sous la forme d’un traité transatlantique entre les USA et l’Union européenne appelé TAFTA ou TTIP...Dominique Plihon nous explique de quoi il retourne.

lire

Gilles

RAVEAUD

Les alternatives au libéralisme existent !

Le libéralisme nous présente l’économie comme grand marché régi par des « lois naturelles » contre lesquelles il n'y a rien à faire. Quand surviennent les crises, quand s'installe le chômage de masse, quand se creusent les dettes des États, la seule solution proposée est de « rassurer les marchés » et de faire confiance à la célèbre « main invisible » d'Adam Smith. Or le libéralisme n'est jamais qu'une théorie économique parmi d'autres. C'est ce que nous rapelle Gilles Raveaud dans cette conférence...

écouter

Christophe RAMAUX

Comment sortir (enfin!) de la crise

Christophe Ramaux prône  pour sortir de la crise, la réhabilitation de l'État social. Cette crise est, on tente souvent de l'occulter, la conséquence d'un libéralisme débridé. Pour y faire face, reprendre en main l'économie, nous devons retrouver les fondamentaux de L'État social...

écouter
La bibliothèque de RéCiF

Une séléction de livres à découvrir...

lire
Décryptages

Qu'est-ce que la financiarisation de l'économie ?

Depuis une trentaine d'années, les marchés financiers ont pris  progressivement une place prépondérante dans l'économie. Au point de devenir aujourd'hui des sortes de divinités toutes-puissantes, exigeantes et insatiables. Pour les entreprises qui se disputent leurs faveurs, pour les États réduits à leur quémander de quoi boucler leur budget, il n'est plus qu'une seule obsession : « rassurer les marchés »...

lire

Les entreprises et leurs cours de Bourse

C’est une illusion de croire qu'une entreprise gagne de l'argent lorsque la côte de ses actions grimpe en Bourse. Pourtant, si les dirigeants ont les yeux rivés sur le cours de leur Société, cherchant à attirer les acheteurs par tous les moyens, c’est qu’ils ont de bonnes raisons...

lire

Qui a ouvert la boîte de Pandore de la finance ?

L'adversaire de François Hollande, la finance, n'a peut-être pas de nom, pas de visage... mais a une histoire. Une histoire dans laquelle le parti socialiste à joué un rôle majeur. Non pas comme adversaire, mais comme un bienfaiteur zélé et dévoué. Car c'est lui qui, sous les deux septennats de François Mitterand, en a ouvert la boîte de Pandore.


RéCiF vous propose une mise en lumière des principaux épisodes de cette histoire:


 - Annulation de la séparation des banques


 - Déréglementation des marchés


 - Lancement de produits spéculatifs


 - Défiscalisation des stocks options


 - Encouragement des fonds de pension...

lire